VOYAGE AUX USA EN FAMILLE : ON PART ENFIN !

On vérifie la check-list de voyage



On ne peut pas avoir tout en tête et une fois qu'on est parti, pour son voyage aux Etats-Unis en famille, c'est trop tard ! Et même si en dehors du passeport, du permis de conduire et d'une carte bancaire, vous pourrez tout acheter aux Etats-Unis, ce n'est pas toujours évident en dehors des grandes villes.

Nous vous conseillons de pointer la liste suivante la semaine qui précède le départ, et sans attendre le dernier moment. À personnaliser bien évidemment en fonction des besoins de chacun : Liste de voyage.
 

 

On se prépare à payer en dollar


 

  • Connaitre en temps réel le cours Euro/Dollar : Le cours Euro/Dollar.

     
  • Les DAB (appelés ATM aux USA pour Automated Teller Machine)

    Avec près de 400.000 DAB aux Etats-Unis (un DAB pour 800 habitants), le retrait dans ces distributeurs de billets est le meilleur moyen d'obtenir des dollars pendant votre voyage. D'autant plus que le cours de change, utilisé par votre banque pour vous débiter dans votre monnaie, est bien meilleur que le cours du change manuel des bureaux de change.

    On trouve des DAB partout aux USA, dans les commerces, les bars, les cinémas ... mais nous vous conseillons néanmoins de retirer exclusivement dans des banques pendant les heures d'ouverture en cas de problème avec la machine, et à l'intérieur des agences pour plus de sécurité (conseil de bon sens valable aussi dans votre pays, il y a une agression par jour sur les DAB extérieurs des Champs Elysées à Paris).

    Certains DAB propose de faire immédiatement le change et vous indique le montant qui sera débité dans votre devise. Nous vous conseillons de toujours refuser cette offre et de laisser votre banque assurer le change.

    La plupart des banques américaines prennent des frais, en général deux ou trois dollars par transaction. Il vaut donc mieux effectuer peu de gros retraits au cours de votre voyage que beaucoup de petits retraits. Certaines banques ne prennent aucun frais ; si vous avez le temps, essayez les DAB de plusieurs banques pour comparer les frais qui sont indiqués en début de transaction.

    Par sécurité, il vaut mieux avoir toujours deux cartes bancaires pendant un voyage, au cas ou l'une est perdue, avalée par un DAB ou bloquée par votre banque sur un filtre de sécurité. Il faut toujours prévenir votre banque de votre voyage aux Etats-Unis avant de partir pour éviter certains blocages de sécurité et pour éventuellement relever provisoirement votre plafond de retrait et paiement à l'étranger.

    Nous avons toujours retiré, sans aucun problème, nos dollars dans les distributeurs des banques américaines.
     
  • Le cash

    Le cours des bureaux de change est extrêmement défavorable par rapport à celui généré par un retrait dans un DAB. Si ça vous rassure de partir avec des dollars en poche, vous pouvez commander avant de partir une petite somme de dollars votre banque, ou à un bureau de change dans votre pays. Vous pouvez également changer dans le bureau de change de l'aéroport américain ou vous atterrirez.

     
  • Les chèques de voyage ou Traveler's Cheques

    Les chèques de voyage ne sont plus guère utilisés. American Express, le numéro un historique de ce moyen de paiement n'en délivre plus en France depuis mai 2013. Le chèque de voyage est également montré du doigt pour le blanchiment d'argent et n'est plus accepté dans certaines banques, et du coup beaucoup de commerces ne l'acceptent plus non plus.
     

 


 

On s'enregistre en ligne la veille du départ



Il est toujours préférable de s'enregistrer en ligne, sur le site internet de la compagnie aérienne, la veille du départ. Vous gagnez du temps à l'aéroport et surtout vous êtes moins stressés en cas de difficulté pour rejoindre l'aéroport.

Arrivés à votre terminal vous n'avez qu'à déposer vos bagages sans oublier de les étiqueter (solidement) avec vos noms, numéro de portable (+336...) et votre adresse e-mail.

 

 


 

On prépare le transport vers l'aéroport



Il ne faut surtout pas négliger ni prendre de risque sur cette première partie du voyage, ce serait trop bête de louper l'avion et payer une fortune des sièges de remplacement au dernier moment. Il faut prévoir d'arriver au moins 2 heure avant la fin de l'enregistrement.

Il faut absolument prévoir au moins une heure de marge en cas de problème. Expériences vécues :
 

  • Le taxi réservé vous oublie
  • Votre voiture crève ou tombe en panne
  • Un accident sur l'autoroute provoque un bouchon monstre
  • Un orage violent inonde l'autoroute qui n'a plus qu'une voie disponible
  • Les transports en commun sont à l'arrêt (accident de personne, colis suspect, personne sur les voies, problème de catenaire, feu près des voies, grèves ...)


Pour aller à l'aéroport plusieurs solutions s'offrent à vous, s'il n'y a pas une âme charitable pour vous y déposer :
 

  • Votre propre voitureVous devez réservez en ligne un parking à l'aéroport, pour payer moins cher et être certain d'avoir une place :
     
    • Un parking ADP : c'est la solution la plus chère mais également la plus sûre, vous êtes proche de l'aéroport avec des navettes régulières. Pour les départ depuis Paris, réservation d'un parking ADP à Roissy CDG.
       
    • Un parking low cost : il y en a plusieurs à proximité de l'aéroport de CDG pour les départ depuis Paris. Vous pourrez économiser jusqu'à 40%. En revanche, prenez bien une marge plus importante avec l'heure de fin d'enregistrement de votre vol. Les navettes ne sont pas régulières et vous pouvez attendre 30 minutes voire plus pour en obtenir une, et le trajet jusqu'au terminal peut prendre 15 minutes voire plus s'il y a des bouchons. Idem pour le retour. Quant aux parkings, ils sont nettement moins sécurisés que ceux d'ADP. Nous avons déjà utilisé sans problème Paris Tarif.
       
  • Un taxi ou un Uber : Réservez le dans les jours qui précèdent votre départ et n'hésitez pas à rappeler s'il a 5 minutes de retard sans avoir appelé. Il faut être toujours prêt à trouver une solution de rechange. Les vols pour les Etats-Unis sont souvent tôt le matin depuis la France. Il nous est arrivé d'avoir un taxi qui nous a oublié à 4h du matin !
     
  • Les transports en commun : La solution la moins chère mais le risque d'un arrêt du trafic, pour toutes les causes vues au-dessus, sont bien réelles et il faut toujours prévoir une bonne marge de sécurité et une solution de rechange en cas de blocage.
     

 


 

On se prépare aux contrôles en France et aux USA



Vous êtes à l'aéroport, votre passeport et votre Esta, ou votre Visa, sont en règle, le plus dur est fait. Il ne vous reste plus qu'à franchir les contrôles au départ de votre vol mais également à l'arrivée.
 

  • Au départ

    Si vous voyagez avec une compagnie américaine, avant le dépôt des bagages, un agent de sécurité vous posera un ensemble de questions liées surtout à l'objet de votre voyage et la sécurité des bagages (avez-vous fait vous-mêmes vos bagages ? quelqu'un vous a-t-il donné un objet à transporter ? avez-vous toujours gardé vos bagages avec vous ? etc.), et mesurera par la même occasion votre niveau de stress. Préparez l'adresse de votre premier hôtel qu'on doit normalement vous demander.

    Les contrôles peuvent être plus restrictifs pour des vols sur les Etats-Unis : aucun objet pointu potentiellement dangereux ne sera autorisé en cabine. Les appareils électroniques doivent être chargés (ordinateur, tablette, smartphone ...), on peut vous demander de les allumer, et s'ils sont déchargés ils peuvent être refusés en cabine. ATTENTION DONC A BIEN CHARGER VOS APPAREILS AVANT DE PARTIR. Les ordinateurs et tablettes pourraient ne plus être autorisés prochainement dans les cabines des vols vers les Etats-Unis.

 

  • A l'arrivée

    Le passage de la douane américaine peut être assez long, c'est à prendre en compte si vous faites juste escale avant un second vol, et il est préférable d'avoir un minimum de deux heures de battement minimum entre votre arrivée et votre prochain décollage.

    L'équipage en vol vous donnera le formulaire "Custom Declaration" à remplir, un par famille, attention de le rédiger avec précaution, de manière lisible et sans aucune rature.

    Au passage de la douane, l'agent scannera vos doigts et vous prendra en photo. Il pourra vous poser quelques questions simples sur l'objet de votre visite, votre première adresse, la durée de votre voyage... pas de stress à avoir, les agents des douanes américaines sont en général toujours très sympas, et il ne vous embêtera pas longtemps si vous ne parlez pas anglais. L'agent vous rendra le "Custom declaration", tamponné, que vous donnerez à un autre agent après avoir récupéré vos bagages.
     

     
 

 


On récupère la voiture à l'aéroport


 

  • Récupération de la voiture.

    Ouf  ! vous êtes enfin aux Etats-Unis, le road trip peut commencer, mais il faut encore récupérer la voiture. Souvent, dans les grands aéroports américains, il faut prendre une navette gratuite pour rejoindre les loueurs de voiture ; dans les petits aéroports vous trouverez votre loueur dans le terminal.

    Munissez-vous de votre confirmation de réservation, de votre permis de conduire et de votre carte bancaire et dirigez-vous vers le comptoir de votre loueur.

    En fait, la prise en charge d'une voiture aux USA est identique à ce qu'elle est en France, la différence c'est qu'aux Etats-Unis le loueur va systématiquement essayer de vous vendre toutes les options qu'il a en magasin, c'est toujours un peu pénible surtout si vous ne comprenez pas bien l'anglais.

    Pas de panique, si vous avez suivi nos conseils sur la page "On réserve la voiture" vous êtes normalement parés et vous pouvez répondre "No option" si vous ne voulez rien modifier à votre contrat de départ. Si néanmoins vous voulez ajouter des options (par exemple l'assurance civile complémentaire ou la couverture vol si elles ne sont pas comprises) prévoyez le avant d'arriver au guichet, et tenez-vous en à votre décision préalable, pour ne pas être perturbé par toutes les offres du loueur.

    La récupération de la voiture peut varier en fonction des aéroports et des loueurs. On peut vous donner la clé au guichet, en vous indiquant où se trouve la voiture, où juste vous préciser un parking et vous laisser choisir la voiture de la catégorie réservée, dont la clé sera déjà sur le tableau de bord. Dans ce dernier cas, la voiture est enregistrée en sortant du parking.
     
  • Contrôle de la voiture avant de quitter le parking.

    Avant de quitter le parking vous avez tout intérêt à effectuer les contrôles simples suivants :
     
    • Le numéro d'appel de l'assistance du loueur est bien lisible sur votre contrat
    • Le plein d'essence a bien été fait
    • Bon fonctionnement des clignotants, des phares, des essuie-glaces, du réglage des rétroviseurs et des sièges, des lève-vitres
    • Bon état des pneus
    • Bon fonctionnement des prises pour alimenter votre GPS
    • La présence d'une roue de secours et des outils de changement de roue
    • Faite le tour de la carrosserie, tous les chocs passés doivent être notés sur votre contrat.
    • Prenez en photo avec votre smartphone tous les chocs de la carrosserie, en cas de contestation les photos seront datées
    • Dès que vous roulez, vérifiez le bon fonctionnement de la climatisation, même si vous n'en avez pas besoin de suite, ce n'est pas dans le désert sous 40° qu'il faudra s'apercevoir d'une panne
    • Enfin attendez que votre GPS ait trouvé la route de votre premier hôtel avant de quitter le parking

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© The Freeman's Company, contact@thefreemanscompany.fr

Email