BODIE et MONO LAKE

 

La plus grande ville fantôme de l'Ouest

 

 

Les villes fantômes aux États-Unis, les Ghost Towns, font partie de l'imaginaire collectif. Imaginaire alimenté par les westerns qui représentent ces petites villes abandonnées au milieu de nulle part. On ne peut pas effectuer un voyage en famille dans l'Ouest des USA sans au moins visiter une ville fantôme.

 

La plupart ont pour origine la ruée vers l'or, qui a commencé en 1848 à Sacramento la capitale de la Californie. Quand un filon était découvert, le bruit se répandait rapidement et des maisons, commerces, églises, poussaient autour comme des champignons, avec l'arrivée de nombreux prospecteurs. Mais un filon n'est malheureusement pas éternel, et quand il s'épuisait, tout le monde partait vers un nouveau filon et d'autres aventures, et la ville restait en l'état, sans âme qui vive, comme un fantôme.

 

On trouve des centaines de villes fantômes dans l'Ouest américain. Elles sont bien référencées, comme vous pouvez le constater avec le lien en début de paragraphe, et peuvent faire l'objet d'un itinéraire de voyage bien que peu d'entre elles soient vraiment intéressantes. En Californie, les deux plus célèbres Ghost Towns sont Calico, au Nord Est de Los Angeles, mais cette dernière a perdu de son authenticité en devenant un vrai parc d'attractions, et surtout Bodie qui est restée telle qu'elle était.
 

Bodie la plus grande ville fantôme de l'Ouest en californie aux Etats-Unis à voir lors d'un voyage aux USA en famille Bodie la plus grande ville fantôme de l'Ouest

 

 

VENIR A BODIE

 

Bodie est située à 65 kms de l'entrée Est du Yosemite National Park, sur la route 395 qui mène au lac Tahoe. Il faudra néanmoins prendre la petite route 270 sur 20 kms pour l'atteindre, et les 5 derniers kilomètres ne sont pas goudronnés mais restent praticables.
 

Attention, la ville est à 2 500 mètres d'altitude et peut être très enneigée l'hiver. La route d'ailleurs, comme l'entrée Est du Yosemite NP, n'est praticable au mieux que de mai à octobre.

 


 

 

 

VISITER BODIE

 

Si l'histoire de Bodie commence en 1859 avec une première pépite découverte, c'est en 1879 que la petite ville devient, avec la découverte d'un important filon et 10.000 habitants, la seconde plus grande ville de Californie après San Francisco.
 

En 1932, l'activité minière était déjà bien réduite quand un gamin, en jouant aux allumettes, réduit 95% de la ville en cendre. Dix ans plus tard, la mine était définitivement fermée.

 

 

 

Rien ne semble avoir bougé à Bodie depuis cette époque. Il reste encore de nombreux bâtiments en bon état et on imagine bien l'importance de cette ville à son apogée et avant le grand incendie.

 

Bodie est aujourd'hui un State Historic Park, ce qui lui assure sa protection et attire beaucoup de monde. Il faut vraiment essayer d'y arriver très tôt, si possible à l'ouverture à 8h, pour pouvoir s'y balader seul et ressentir toute l'histoire qui s'en dégage. Attention, il faut compter 30 minutes pour les 20 kms de la route 270 avec les 5 kms de piste à la fin.

 

 

 

 

La plupart des bâtiments sont fermés mais au travers des vitres on peut imaginer la vie de tous les jours des habitants de Bodie à cette époque, que l'on n'enviera pas. Tout est resté figé, et certains ont abandonné leurs maisons en laissant leurs meubles, leurs équipements ou même la table mise.

 

Des lieux de vie sont intacts, l'église, la prison, des boutiques avec des vitrines non vidées, une banque, des saloons (il y en a eu jusqu'à 65 !) avec leurs tables de jeux, la maison des pompiers, les pompes funèbres, l'école...

 

 

 

On peut rester 1h30 à Bodie pour se balader partout et s'imprégner des lieux. Il y a également un petit musée qui rassemble des objets d'époque.

 

 


 

OU LOGER POUR VISITER BODIE

 

 

Pour visiter Bodie, et y arriver de très bonne heure le matin, le mieux est de dormir la veille à proximité, par exemple après une journée de visite du Yosemite National Park, en sortant par son entrée Est, ou de Lake Tahoe qui est à 2h15 de route au Nord.

 

Aucune des bourgades entre Lake Tahoe et Yosemite NP n'a d'intérêt. Elles n'offrent que de classiques motels, mais par chance, à Bridgeport, il y a le Virgina Creek Settlement qui mérite l'arrêt d'un soir et qui est l'hôtel le plus proche de Bodie à 25kms.

 

Virgina Creek Settlement hôtel à bridgeport en californie aux etats-unis où dormir lors d'un voyage aux usa en famille Virgina Creek Settlement hôtel à bridgeport
Virgina Creek Settlement hôtel à bridgeport en californie aux etats-unis où dormir lors d'un voyage aux usa en famille à 25 kms de Bodie

:


 

Au Virginia Creek Settlement vous pourrez camper dans un vrai décor Western, dormir dans un chariot bâché comme les pionniers, séjourner dans des bungalows tous différents et originaux, ou pour plus de confort, dans de belles chambres.


Nous avons opté pour la chambre "1", choisie également par John Wayne, et des photos y rappellent son passage.

 

L'été en 2018 les prix varient :

  • 52$ pour les chariots bâchés (pour 2)
  • 65$ pour les tentes
  • 155$ pour une chambre
  • 210$ pour la suite familiale (jusqu'à 6 couchages) ou le bungalow avec kitchenette

 

Le restaurant, au décor western, est vraiment sympa avec une cuisine simple mais très bonne.

 

Une remarque : on n'a jamais payé l'essence aux USA aussi chère qu'à Bridgeport, mais les stations sont rares dans le coin. Il faut donc faire le plein avant d'être sur la réserve.

bridgeport californie voyage aux usa en famille Dormir dans un "Wagon" au Virginia Creek Settlement
bridgeport californie voyage aux usa en famille Au Virginia Creek Settlement John Wayne a dormi dans la chambre "1"
bridgeport californie voyage aux usa en famille Hommage à John Wayne au Virginia Creek Settlement chambre "1"
La Virginnia Creek en californie voyage aux etats-unis en famille La Virginia Creek

 

 

MONO LAKE


 

Entre Bodie et le Yosemite National Park, on peut aller voir le Mono Lake qui est une curiosité.
 

Dans un environnement semi désertique, avec les montagnes de la Sierra Nevada en fond, on vient voir le Mono Lake pour ses originales concrétions calcaires qui émergent plus ou moins de l'eau. Sur la route 395, on peut s'arrêter à l'Ouest du lac, au parking de la Old Marina, et suivre à pieds un chemin bien réalisé sur une plate-forme en bois, qui permet de se balader le long du lac et approcher les concrétions.

Le mieux est d'aller au Visitor Center à quelques kilomètres de la Old Marina pour avoir les renseignements sur l'ensemble des points d'accès.

Un conseil, ne pas descendre au lac depuis le chemin qui part du visitor center : c'est à 1,5 kms et la balade n'a pas vraiment d'intérêt.
 

Bon ... pour tout avouer, on n'a pas été particulièrement séduit ou impressionné par ce lac et ses concrétions, mais peut être que le soleil manquait lors de notre visite pour le mettre en valeur.
 

 

mono lake californie voyage aux usa en famille Les concrétions du Mono Lake
mono lake californie voyage aux usa en famille Mono Lake vue sur les 2 iles Pahoa la blanche et Negit la noire
mono lake californie voyage aux usa en famille Mono Lake

 

 

UNE SILHOUETTE EN SOUVENIR

 

 

Entre Bridgeport et Lake Tahoe, on peut trouver un marchand de silhouettes. On en voit souvent lors de nos voyages aux USA et on aimerait tant pouvoir en ramener en France !

 

californie voyage aux usa en famille Marchand de silhouettes

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© The Freeman's Company, contact@thefreemanscompany.fr

Email